DMLA

DMLA

cojura icone

Pathologie

La DMLA (dégénérescence maculaire liée à l'âge) est un vieillissement de la macula (partie centrale de la rétine) qui survient le plus souvent après l’âge de 50 ans. Des dépôts s’accumulent sous la rétine alors que disparaissent des cellules rétiniennes (photorécepteurs et cellules de l’épithélium pigmentaire).
On en distingue deux types:
• la DMLA atrophique «sèche» est la forme la plus fréquente et la moins sévère. Les symptômes n'apparaissent que lorsque des plages d’atrophie se rejoignent et touchent le centre de la macula. Il s'ensuit une baisse de vision progressive mais pas sévère;
• la DMLA exsudative «humide» est liée à la formation des néovaisseaux (vaisseaux qui se forment dans un endroit inhabituel). Ces néovaisseaux progressent sous la rétine, occasionnant une baisse de vision rapide et des déformations (métamorphopsies).
Les symptômes
Ils sont absents pendant de nombreuses années, puis l’acuité visuelle diminue et le besoin d’un meilleur éclairage pour la lecture se fait sentir. Une tache au centre de la vision apparaît à un stade plus avancé.

cojura icone

Diagnostic

La radiographie des vaisseaux (angiographie) à la fluorescéine et/ou au vert d’indocyanine confirme le diagnostic et apporte des précisions sur le type de néovaisseaux dans les formes exsudatives. La tomographie optique (OCT) est l’examen de choix pour le suivi de la DMLA.

Dégénérescence maculaire liée à l'âge.

Dégénérescence maculaire liée à l'âge.

cojura icone

Traitement

Pour les formes exsudatives, les injections dans le vitré d'antifacteurs de croissance (anti-VEGF) constituent aujourd’hui le traitement de référence.
Pour les formes sèches, il n’existe actuellement pas de traitement. La prise de vitamines antioxydantes pour ralentir la progression de la maladie pourrait avoir un effet bénéfique.


Confidentialité

Réalisation : NoPixel